Chronique de la vie quotidienne à Hoi An 1

Publié le par Jean-Paul

Bonjour fidèle lecteur,

Chronique de la vie quotidienne à Hoi An : dans cet article je parlerai de la facon dont nous vivons ici à Hoi An. La vie ici est très différente de celle que nous avons en France, et nous souhaitons vous faire découvrir ce que peut être la vie à Hoi An.

Le climat: dans le centre, nous sommes actuellement en periode de mousson. Les températures sont élevées (25 degrés minimum) et les pluies fréquentes. Mais attention! Je ne parle pas des pluies qu'on peut trouver en France. Je parle de pluies très fortes (il pleut des hallebardes), qui arrivent sans prévenir (on s'est faits piégés plusieurs fois sans parapluie, qui d'ailleurs aurait été inutile), et peuvent durer entre 5 minutes et une journée! Ainsi, nous sommes arrives trempés lors de notre première reunion avec le lycée.

La circulation: comme vous avez pu le constater  dans nos articles (n'est ce pas fidèle ami lecteur), la circulation  au Viet-nam est chaotique, et c'est un  doux euphémisme. A Hanoi, nous avons ainsi frolé l'accident avec une moto pendant que Pierre-Charles conduisait (suite à un dépassement un peu ... osé). En effet, les Vietnamiens circulent essentiellement en motocyclettes (les fameuses "motorbike"), moyen de transport peu couteux.  Les voitures sont rares, réservées au Vietnamien aisé. Il faut s'imaginer des centaines de motos aux heures de pointe dans les grandes avenues de Hanoi, dans un concert de klaxons (oui le Vietnamien s'exprime avec son klaxon, qui peut  tout aussi bien signifier "Plus vite", "Serre à droite", "Attention", selon des nuances qui échappent aux oreilles occidentales).

Ci dessus: une rue de Hanoi

Surtout, si vous venez au Viet-nam, oubliez toute notion du code de la route francais: les dépassements par la droite (même en minibus dans une route etroite, à 90 km/h, sans éclairage de nuit (oui c'est du vécu)), les contresens, les demi tours, le dépassement de ligne continue (quand il y'en a) font maintenant partie de notre quotidien. (enfin, nous en sommes témoins) Un exemple: A Hanoi, les motos qui s'arrêtent aux feux rouges se font klaxonner!

La circulation à Hoi An est cependant plus calme qu'à Hanoi. Il y aurait encore beaucoup a dire sur la circulation, mais je dois m'absenter (nous devons rentrer a 22h chaque soir).

A bientot fidèle lecteur,

Jean-Paul

 

 

 

 

 

 

Publié dans Le Viêt-nam

Commenter cet article

dada 13/08/2006 11:49

Merci pour ces précisions J-P!! Ca me rappelle mes vacs au Cambodge, c'est exactement la même chose concernant la circulation! Faites attention à vous quand même, l'assoc aura besoin d'ensacheurs à la rentrées!!!!
Et depuis quand tu te fais des compliments à toi-même????

J-P 12/08/2006 17:30

Quel talent! Quelle qualite d'ecriture!
Un admirateur