Visite de l'hôpital

Publié le par Jean-Paul

Nous avons visité l'hôpital de Hoi An aujourd'hui.

 

Nous arrivons à 8h30 à l'entrée, et nous sommes accueillis par Mme Bich Van. Mme Bich Van est l'un de nos principaux contacts sur place, elle est la directrice adjointe du service de medecine interne, et ayant fait ses études en France, parle couramment francais. C'est donc elle qui traduira lors de la réunion avec M. Tam, le directeur du service.

Nous parlons des besoins matériels de l'hôpital, qui sont les suivants:

- un échographe, qui coute 8000 euros

- un appareil à oxygène qui coûte 1200 euros, et qui est leur besoin le plus urgent

- 3 glucomètres, 80 euros chacun

- un monitoring, entre 2400 et 4800 euros

- 40 draps (3 euros environ) et 40 matelas (15 euros environ)

Notre budget total (3300 euros environ) est très loin de suffire, d'autant que nous devons également consacrer une partie de cette somme au collège, au lycée, et à l'orphelinat. 

Par ailleurs, nous évoquons le sujet de la mission médicale. En effet, depuis plusieurs années, une équipe médicale complète (chirurgiens, anesthésistes, infirmier...) accompagnait la mission a Hoi An, pour accomplir des opérations a l'hopital. En 2005, l'équipe médicale s'est dissoute, et en reformer une s'est avéré une tache tres difficile (pour une semaine d'opérations, il faut réunir une équipe medicale et établir le programme plus de 6 mois à l'avance, selon les besoins à l'hôpital). Malgre tous les efforts du pôle médical, nous n'y sommes pas parvenus cette année, et faisons part de nos regrets au directeur et à Mme Bich Van.

Nous avons ensuite visité l'hopital. On est très loin de la qualité des soins en France: par exemple, les patients sont couchés sur des nattes posées sur des sommiers, parfois 2 par lit. 

 J'ai eu du mal à filmer ce que je voyais, même si c'est nécessaire pour que les gens en France comprennent la situation.

Les besoins sont criants: le bloc opératoire que nous avons visité comporte simplement une table d'opération sommaire, certains appareils sont hors d'usage...

Mme Bich Van nous a également montré les appareils et fournitures achetés par les missions Mekong précédentes:

des monitorings, un réfrigérateur pour les médicaments,draps, moustiquaires, télévision (les patients sont souvent immobilisés a l'hopital pour de longues périodes, sans leur famille)...

 

Nous avons également promis de leur donner les centaines de préservatifs que nous avons apportés.

Mme Bich Van nous a donné les dossiers des enfants parrainés, que nous rencontrerons dimanche matin. Les dossiers sont très inquietants sur la situation de ces enfants, nous vous en reparlerons apres la rencontre de dimanche.

 

 

 

 

 

Publié dans Mission 2006

Commenter cet article

Caroline D. 11/08/2006 16:12

Bonjour tout le monde!
C'est avec grand plaisir que j'ai découvert votre blog. Que d'émotions en vous lisant! Dire que j'étais à votre place l'année dernière...
J'ai l'impression de revivre grâce à vous un peu de ce que j'ai vécu, le vietnam me manque tellement!!!!
Profitez bien de votre voyage, ouvrez grand les yeux, donnez et recevez! Uhne expérience comme ça ne s'oublie jamais, croyez moi!
Passez le bonjour de ma part à nos amis vietnamiens!
Caro, Mékong 2005