Enfin à Hoi An!

Publié le par Iwan

A notre arrivée à Hoi An, nous avons été accueillis par Mme Lien (les Vietnamiens ont l'habitude de s'appeler par leur prénom, comme nous nous appellerions Mlle Florence ou Mr Jean-Paul. Lien signifie Lotus. Les Vietnamiens donnent souvent des noms de fleurs à leur filles). Elle nous a rejoint en moto. Son sourire nous a fait plaisir, après plusieurs kilomètres de marche sous un soleil de plomb, chargés de nos bagages, à la recherche du collège Kim Dong, notre point de RDV. Nous y avons rencontré la sous directrice et un professeur. Ils nous ont offert à boire et ont souhaité avoir des nouvelles des équipes Mékong précédentes. Nous sentions que notre arrivée était très attendue à Hoi An, comme chaque année.

Après avoir fait connaissance, Mme Lien nous a emmené dans une maison d'hôte où nous avons été recus selon les règles de la chaleureuse hospitalité vietnamienne. La maison est très agréable. En son centre coule une raffraichissante cascade de verdure. Nous logeons à l'étage, dans deux chambres. Déjà les moustiques... Les autres pièces accueillent un autel ou brule de l'encens autour d'une statue bouddhiste et une table basse aves des coussins. Cette deuxième salle nous servira pour nos réunions que nous essaierons de faire avant deux heures du matin pour une fois. il va falloir se conformer au rythme local, lever 6h et coucher 22h (si possible).

Une fois installés, nous avons rapidement parcouru Hoi An. La ville n'a rien à voir avec Hanoi. Elle ne compte que 50.000 habitants. La circulation est beaucoup moins dense, les échoppes moins nombreuses. Elles vendent surtout des vêtements. Nous nous faisons moins souvent aborder dans les rues par les xe om (conducteurs de motos) ou les vendeurs...quoique l'une d'entre eux nous a retrouvé plusieurs rues plus loin. Apparement une règle à respecter: ne jamais donner ne serait-ce qu'un chewing-gum à un enfant; il risque de ramener sa bande de copains pour vous chiper ce qu'il vous reste. En ce moment, dans un cybercafé de la ville, je suis entouré de gamins qui surveillent ce que je fait à l'écran, dans l'espoir que je leur donne un petit autre chose. Même J-P n'arrive pas à s'en débarrasser. Les chewing-gums ce sera pour moi désormais.

Publié dans Mission 2006

Commenter cet article

DPH 08/08/2006 12:58

Bonjour tout le monde, heureux que tout se passe bien pour vous!!! Et j'espère que vous allez encore continuer à tous nous enchanter avec vos photos, témoignages et quand vous reviendrez, avec vos souvenirs!
Je vous souhaite de réussir dans la mission! Bisous!!